Lausanne

Cartographie collaborative et ressources contre la vidéo-surveillance

Accueil > Revue de web > L’UMP veut passer de la vidéoprotection à la vidéoverbalisation

L’UMP veut passer de la vidéoprotection à la vidéoverbalisation

dimanche 28 avril 2013, par ari

Plusieurs dizaines de députés UMP ont déposé mercredi une proposition de loi pour autoriser l’utilisation des caméras de surveillance pour "la prévention et la répression" de toutes les infractions punies par une contravention, notamment (mais pas seulement) le dépôt d’ordures sur la voie publique.

(…)

L’UMP propose cette semaine d’étendre le champ d’application de la vidéosurveillance à toutes les petites infractions punies d’une amende allant de 38 euros à 3000 euros, y compris celles qui ne relèvent pas de la "protection" des citoyens.

Le projet de loi visant à étendre le champ d’utilisation de la vidéoprotection.


Voir en ligne : L’UMP veut utiliser les caméras pour surveiller les ordures