Lausanne

Cartographie collaborative et ressources contre la vidéo-surveillance

Accueil > Revue de web > Le conseil municipal de Lyon a voté un plan d’extension de la (...)

Le conseil municipal de Lyon a voté un plan d’extension de la vidéosurveillance

mardi 3 juillet 2012

Mais il a surtout été question de l’efficacité de la vidéosurveillance. Et hormis les élus Europe Ecologie – Les Verts (EELV) et, dans une moindre mesure, communistes, tous sont convaincus de l’efficacité de ce que certains ont désormais pris l’habitude d’appeler la vidéoprotection. Récit.

Le PS comme l’UMP, convaincus de l’efficacité de la vidéosurveillance

En charge du dossier le premier adjoint (PS) en charge de la sécurité, Jean-Louis Touraine (par ailleurs député du Rhône), a affirmé qu’il n’était pas nécessaire d’attendre l’étude universitaire, lancée il y a un an et financée par la Ville de Lyon, pour être convaincu « des efficacités » de la vidéosurveillance. A trois niveaux :

  • Pour la rapidité de l’intervention des secours
  • Pour l’élucidation des affaires
  • Pour la modération des actions délictueuses

Jean-Louis Touraine a toutefois modéré son propos en ajoutant que, concernant la prévention, il peut y avoir un déplacement de la délinquance des zones vidéosurveillance vers des zones qui ne le sont pas.

Les élus UMP sont aussi convaincus de l’efficacité. Mais, contrairement à l’élu socialiste, surtout en matière de prévention. Par la voix d’un des chefs de file de l’opposition municipale, Michel Havard, l’UMP a notamment affirmé :

« Bien sûr il est difficile d’évaluer l’impact de la vidéosurveillance sur la baisse de la délinquance (…). Nous sommes convaincus qu’elle participe à la prévention de façon importante ».

En savoir plus, lire l’article dans son intégralité


Voir en ligne : Article paru sur Rue 89